6 octobre 2008

L'amour à Bali



Un post sur l'amour à Bali?

Je me suis avancé là… On est partis pour un post très personnel les amis.

Je voulais peut-être vous parler d'une jeune fille appelée Indah.
Elle travaillait dans le bar "Papa Andy's", situé à l'angle Benesari, juste en arrivant sur Legian depuis la plage. Enfin, Benesari, vous voyez de toutes façons? C'est là où j'ai eu mon accident de scooter (ah mince je vous ai pas raconté…). Indah le joli sourire qui intercepte mon regard en passant devant le bar en scooter, juste avant de me prendre un autre scooter en pleine face (faudra que je vous raconte quand même!). Indah, qui me prend la main un soir et me charme avec son rire et son singe. Cet intrigant petit animal qui joue à reproduire vos mimiques et à vous escalader le visage. Je parle du singe là, vous avez bien suivi j'espère! Denny, il s'appelle. Le charmeur a 4 mois et il capte toutes les attentions. Un soir, le premier d'ailleurs, on est assis sur la plage à s'embrasser et on se demande au bout de 5 minutes pourquoi on ne se fait escalader par un macaque grand de 15 cm. Denny a disparu! On le cherche dans les palmiers entre la route et la plage, la lampe de poche braquée vers le haut, à l'affût du petit animal. 1 heure à chercher! Puis le lendemain, quelqu'un lira le message qu'on a laissé sur le muret en partant et nous appellera le matin pour nous dire qu'il a trouvé Denny devant la supérette de la plage, poussant des petits cris de faim. Petit macaque, va!




Indah, elle était sensuelle. Elle vient de Bornéo, ailleurs en Indonésie. Elle est venue pour faire la saison il y a quelques mois de cela, après avoir travaillé 7 ans dans un salon de massage-spa à Hong-Kong. Voilà. J'ai frémi, un peu, quand elle me l'a dit la première fois. Un fantasme de plus réalisé à Bali. Indah parfois était mieux qu'un fantasme.


On est resté trois semaines ensemble seulement parce qu'elle a déconné.


Bon ça va, elle pleure et dit qu'elle ne savait pas si je voulais rester avec elle. Bien sûr que je voulais! Alors faisant taire la voix de l'égo, j'ai décidé de pardonner. Pour que l'histoire continue, pour qu'on continue à nous poursuivre sur la plage parce qu'on est trop beaux comme couple avec le petit singe entre nous deux, et photo et photo et photo. Merci je n'étais pas prévenu, mais le voilà mon quart-heure de gloire: photographié par des touristes avec un singe sur la tête et une jolie locale au bras! On rigolait bien de ces épisodes tous les deux.


Et puis quelques jours après elle a redéconné. Je me suis retrouvé d'abord en colère. Puis déçu, la trouvant soudain ennuyeuse et stupide. Stupide de me perdre comme ça, de façon stupide. Le pire c'est qu'elle regrettait. C'était pathétique. Et stupide.

J'ai eu des aventures avec d'autres filles avant et après Indah. Et j'ai aussi adoré ce voyage à Bali pour tous ces moments de tendresse, libérés de la pensée du lendemain ou non, sages ou exubérants, dansants ou causants…


L'amour à Bali est volatile, l'amour à Bali est un oiseau.

6 commentaires:

freddypogo a dit…

dommage que ton arriere blog pseudo X avec tes histoires de cul ne soit pas actualisé..^^

Vincent a dit…

merci FDP. on avait oublié.
attends-moi au tournant garçon. :)

Kokori a dit…

Ah bah enfin! Que de journée à tourner en rond sur mon PC en attendant que tu publies de nouveaux post !!

Kokori a dit…

Au fait j'aime beaucoup le côté sensuel que dégage cette photo

Romain a dit…

Très joli post..Jolies photos. Mec, je crois que va falloir que t'écrive un bouquin !

Kokori a dit…

Très poétique...